· 

Introduction à la bioénergie viscérale


introduction à la bioénergie viscérale chinoise

sommaire

1. Le concept de bioénergie viscérale

2. Le cerveau entérique

3. Organes & Émotions

3.1 Expressions qui parlent de nos organes

4. Les cinq logis de l'âme

4.1 L'âme végétative du coeur # Shén

4.2 L'âme végétative de la rate # Yì

4.3 L'âme végétative du poumon # Pò

4.4 L'âme végétative des reins # Zhì

4.5 L'âme végétative du foie # Hún

5. Transformer & diffuser le Qi

5.1 Le concept de Qi

5.2 La théorie du Triple Réchauffeur (Sān Jiāo)

6. Entretenir la fluidité du qi

6.1 Exercice d'automassage abdominal

1. le cONCEPT DE BIOénergie viscérale

La bioénergie viscérale chinoise est une approche holistique qui considère que chacun de nos organes produit des formes d'énergie complémentaires et que nos maux physiques et psychiques sont liés à un dérèglement de cet écosystème viscéral.

La longue expérience, empirique et clinique, de la médecine taoïste et chinoise nous apprend à mesurer les flux d'énergie, à analyser l'origine des perturbations et des blocages, et à rétablir une circulation fluide de l'énergie dans l'organisme afin de lever les tensions corporelles, psychiques et émotionnelles.

2. le cerveau entérique

Depuis quelques années, la science a démontré que presque toutes les substances qui déterminent le fonctionnement du cerveau se retrouvent dans le ventre, comme des neurotransmetteurs majeurs tel que la sérotonine qui participe à la gestion de nos émotions.

Les scientifiques ont également mis en évidence l'existence d'un "cerveau entérique" contenant entre cent et deux cent millions de neurones. Ce "deuxième cerveau", capable d'apprendre, de se souvenir et d'engendrer des émotions, dialogue en permanence avec le "cerveau supérieur", celui de notre tête.

Les chinois détiennent ce savoir, depuis l'antiquité. Ils ont établi des liens étroits entre les émotions et différentes zones de l'abdomen.

3. organes & émotions

La tradition chinoise considère que chaque organe est lié à des émotions. Elle fait un parallèle entre les émotions et les aliments indigestes. Les émotions qui nous encombrent, celles là mêmes qui nous ont protégés et permis de survivre à certaines époques de notre vie, finissent par se loger dans notre corps aux endroits qui résonnent familièrement avec cette charge émotionnelle toxique.

Notre corps nous parle, apprenons à l'écouter. Une surcharge émotionnelle peut affecter notre santé physique, psychique et spirituelle (cf. chapitre "Le ventre, siège de l'âme"). Aider un organe à mieux fonctionner nous aide à nous sentir mieux dans notre peau et à affronter les difficultés de notre quotidien avec plus de recul et de lucidité. C'est ainsi qu'en massant le gros intestin, nous agirons sur la tristesse ; en massant la zone de la rate, nous chasserons l'anxiété ; en massant le foie et la vésicule biliaire, nous combattrons la colère et la frustration, etc.

L'approche viscérale contribue à enclencher un processus de maturité émotionnelle qui implique de digérer un large éventail de sentiments humains. En apprenant à mieux nous connaître, nous devenons plus familier des mécanismes de notre psychique et de ses répercussions somatiques. Écouter ses organes, prendre soin de soi, sans tomber dans une hypocondrie, nous permet peu à peu de lâcher nos attentes et nos peurs, de gagner en autonomie et en indépendance affective. Cette expérience introspective favorise l'émergence de notre vraie nature et de notre potentiel énergétique.

Fig. 3.1 - Cycle de création des émotions négatives
Fig. 3.1 - Cycle de création des émotions négatives
Fig. 3.2 - Cycle de création des émotions positives
Fig. 3.2 - Cycle de création des émotions positives

3.1 expressions qui parlent de nos organes

Poumon

"J'étouffe" dit que je ne me sens pas à mon aise dans ce contexte.

"J'en ai le souffle coupé" exprime un effet de surprise.

"Il ne manque pas d'air" désigne un individu qui a du culot.

Coeur

"Taper le coeur" traduit un coup de foudre ou de frayeur.

"Battre à tout rompre" dit combien une émotion va droit au coeur.

"Avoir du coeur" pour exprimer la générosité.

"En avoir gros sur le coeur" pour dire le chagrin et les remords.

"Avoir la poitrine serrée" quand l'émotion est trop forte.

Foie & Vésicule biliaire

"Se faire de la bile" lorsqu'une une personne vit en souci permanent.

"être bilieux" se dit d'une personne qui est irascible.

"Avoir les nerfs à fleur de peau" traduit une hyperpersensibilité et une susceptibilité.

"Avoir une crise de foie" quand nous sommes nauséeux et migraineux.

Estomac

"Avoir de l'estomac" (au sens figuré du terme) évoque la hardiesse (détermination, courage).

"Rester sur l'estomac" ou "Ne pas avoir digéré", deux expressions qui signifient qu'un situation est difficile à accepter.

"Avoir une boule à l'estomac" montre que les fortes contrariétés affectent l'estomac.

Rate & pancréas

"Se mettre la rate au court-bouillon" exprime le fait de se faire du souci, d'être contrarié ou de se donner du mal.

"Ne pas se fouler la rate" ou ne faire aucun effort.

Reins

"Avoir les reins solides" se dit d'une personne qui est solide, de taille à supporter une épreuve.

Intestins

"Luttes intestines" traduit l'existence de conflits à l'intérieur d'un groupe.

L'adjectif "intestin" vient du latin "intestinus" qui signifie "intérieur.

4. Les cinq logis de l'âme

Fig. 4.1 - Les cinq logis de l'âme
Fig. 4.1 - Les cinq logis de l'âme

C’est au moment de la conception d’un nouvel être que l’âme originelle (yuán shén) s’incarne et manifeste la nouvelle trame de vie.

En médecine chinoise, le psychisme et les organes étant étroitement liés, l'âme originelle va se décliner en "cinq âme végétative".

Ces "âmes végétatives" vont alors indiquer le rapport intime entre la fonction organique et le comportement psycho-émotionnel, qu'il soit conscient ou inconscient.


4.1 L'âme végétative du coeur # shén (神)

C'est le domaine de l'intelligence et du conscient. C'est aussi la noblesse des sentiments, l'ouverture de l'esprit et du coeur, l'amour du prochain.

4.2 L'âme végétative de la rate # yì (意)

C'est le domaine de la cogitation des idées, de la mémoire du passé et de la raison. Le  est une énergie stabilisante, en lien avec l'élément Terre, qui nous amène à avoir du tact et un comportement mesuré en toute circonstance.

4.3 l'âme végétative du poumon # pò (魄)

Le Pò est la part cachée de nous-même. Il assure notre survie à notre insu. Il est proche de ce que nous appelons en occident "l'instinct de conservation". C'est le domaine de l'inconscient, de la vie instinctive et végétative.

4.4 l'âme végétative des reins # zhì (志)

Le Zhì nous donne la volonté d'entreprendre et un esprit de décision. C'est l'énergie liée à la force de caractère, d'où l'expression "avoir les reins solides".

4.5 L'âme végétative du FOIE # hún (魂)

Pour les chinois, le Hún est "l'âme spirituelle". C'est le domaine de la perception des faits, de l'intuition, de l'imagination et de la faculté de communication avec les autres. cette énergie dirige également les rêves durant le sommeil pendant lequel le cerveau traite les informations perçues dans la journée.

POUR aPprofondir LA PSYCHOLOGIE CHINOISE :

5. transformer & diffuser le qi

5.1 Le concept de Qi

En Chine, depuis plus de 2500 ans, l'énergie vitale que l'on nomme le Qi (prononcez tchi) reflète une vision dynamique du monde et de la vie humaine. Le terme de Qi est couramment traduit par la notion de "Souffle vital".

Le Qi anime, fait vivre et transforme tout ce qui existe. Il est perpétuellement en circulation, passant d'un état de vibration à un état de matière.

Fig. 5.1 - Idéogramme chinois du Qi
Fig. 5.1 - Idéogramme chinois du Qi

Le Qi circule en nous à travers des canaux inter-reliés (connus sous le terme de méridiens). La circulation du Qi doit être harmonieuse et équilibrée pour que nous restions en bonne santé.

Notre être est nourri par différents Qi :

  • L'énergie originelle prénatale qui vient des parents,
  • La nourriture, l'air que nous respirons, l'eau que nous buvons,
  • Les exercices physiques,
  • Les influences éducatives, culturelles, géographiques, environnementales, géographiques et relationnelles.

5.2 La théorie du Triple Réchauffeur (Sān Jiāo)

En médecine chinoise, le Triple Réchauffeur sert à diviser les organes du thorax et de l'abdomen en trois systèmes fonctionnels.

Ce concept, gérant toutes les nutritions (alimentaires, respiratoires, affectives, intellectuelles, spirituelles), n'a pas d'équivalent en médecine conventionnelle occidentale.

Le Triple Réchauffeur assure la transformation et la diffusion du Qi dans le corps :

  • En aidant les organes à assumer leurs fonctions.
  • En s'assurant que les différentes formes de Qi circulent librement dans le corps.
  • En s'assurant que les déchets sont correctement excrétés.

6. entretenir la fluidité du QI

Le massage viscéral est connu, en Chine, sous le nom de Chi Nei Tsang et de Zang Fu Tui Na, nous renvoyant à deux approches thérapeutiques différentes. Le Chi Nei Tsang tire ses principes de la bioénergie taoïste, alors que le Zang Fu Tui Na est rattaché à la médecine traditionnelle chinoise. Autre différence notable, le Chi Nei Tsang se pratique avec de l’huile et le Zang Fu Tui Na sans huile. Ces deux massages regroupent des techniques de mobilisation viscérale directes et indirectes.

Le massage viscéral est probablement le plus archaïque des massages. Il fut utilisé, dès l’antiquité, dans les monastères taoïstes pour aider les moines à fortifier leur corps, leur permettant ainsi de maintenir un haut niveau d’énergie propice à leur élévation spirituelle. Le massage viscéral aide à harmoniser le fonctionnement "corps-esprit".

À l’origine de cette pratique viscérale, la découverte que le corps, à l'image de l'univers, est animé par un flux et un reflux, c’est à dire un continuum qui passe sans interruption du vide au plein, ou pour le dire autrement, par un état perpétuel de transformation où l’énergie devient matière et la matière devient énergie.

Selon cette logique, les médecins taoïstes ont cherché à entretenir une circulation équilibrée et abondante des différentes formes d'énergies à travers le corps, de façon à maintenir les organes détendus et exempts de toxines émotionnelles et environnementales. Pour ces empiriques spirituels de génie, c’était-là le secret de la bonne santé et de la longévité.

Le massage viscéral s'appuie sur la bioénergie viscérale qui repose sur des milliers d'années d'expérience et enseigne comment prendre pleinement en charge sa santé et son bien-être. L'accompagnement en massage viscéral est tonifiant et revitalisant pour le consultant qui est guidé vers son propre équilibre. Cet accompagnement stimule l'immunité, entretient la santé et améliore le processus de réparation. Il est notamment recommandé dans la gestion de l'anxiété ou du stress.

6.1 exercice d'automassage abdominal

Pour rester en bonne santé, il nous est demandé d'éliminer chaque jour les tensions de façon à ne pas les laisser s'accumuler dans le corps. L'automassage abdominal est un excellent moyen de dénouer les blocages.

EXERCICE :

  1. Allongez-vous sur le dos.
  2. Placez un support (ex : gros oreiller plié en deux) sous les genoux pour soulager le bas du dos.
  3. Posez les pieds à plat sur le sol.
  4. Prenez un instant pour prendre conscience de votre respiration, les bras allongés le long du corps.
  5. Inspirez par votre sacrum et laissez l'air monter le long de la colonne vertébrale jusqu'à vos omoplates.
  6. Expirez en dégonflant votre poitrine et votre abdomen.
  7. En utilisant la pulpe des doigts, massez la peau autour du nombril, 5 à 10 minutes, en vous déplaçant librement.
  8. Éloignez ensuite vos doigts du nombril, superposez vos mains et massez le haut de l'abdomen en "pompe-pressions" répétées avec quatre doigts. Adapter le geste à votre ressenti.
  9. Commencez par le côté droit (zone du foie/vésicule biliaire) sous la cage thoracique et descendez progressivement vers le nombril. Répétez le geste du côté gauche (zone de l'estomac/rate/pancréas).
  10. Massez ensuite en "pompe-pressions" répétées le bas de l'abdomen, en commençant par le côté droit (début du côlon ascendant) et en remontant progressivement vers le nombril. Répétez le geste du côté gauche (fin du côlon descendant).
  11. Terminez les mains posées à plat sur le ventre, pour générer de la chaleur dans l'abdomen, tout en respirant naturellement.

sources

MAssage viscéral chinois


médecine traditionnelle chinoise


symbolisme du corps humain

digitopuncture


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Valérie Ayala (samedi, 20 mars 2021 11:22)

    Bonjour Rémy,

    Merci pour ce formidable exposé � ! Tellement clair et explicite... je comprends mieux pourquoi je ne peux bénéficier du massage viscéral � à très vite