· 

Le Triple Réchauffeur


la Transformation du Qi par le Triple Réchauffeur (Sān Jiāo 三焦)

sommaire

Introduction

1. L'anatomie du Triple Réchauffeur
2. La symbolique du Triple Réchauffeur
3. Les fonctions physio-énergétique du Triple Réchauffeur
4. Les mouvements spécifiques du Qi dans chacun des trois Foyers

introduction

Depuis des siècles, la nature du Triple Réchauffeur fait débat. Possède-t-il une forme ? Ne fait-il que représenter un ensemble complexe de fonctions ? Ces questions toujours en discussion font que le Triple Réchauffeur, aussi appelé le Trois Foyers, est considéré, par la médecine chinoise, à la fois comme un "organe" Yang [1] à part entière, possédant son canal régulier [2] et comme un concept, gérant toutes les nutritions (alimentaires, respiratoires, affectives, intellectuelles, spirituelles), n'ayant pas d'équivalent en médecine conventionnelle occidentale.

Sur ce deuxième aspect qui concerne la transformation du Qi, le Triple Réchauffeur est évoqué dans les Questions simples [3] comme s'assurant que toutes les voies sont ouvertes, que les diverses formes de Qi circulent librement dans le corps et que les déchets sont correctement excrétés. En tant que cavités du corps, le Triple Réchauffeur sert donc à diviser les organes du thorax et de l'abdomen en trois systèmes fonctionnels qui assurent la transformation et la diffusion de l'énergie dans l'organisme, en aidant les organes à assumer leurs fonctions.

1. l'anatomie du triple réchauffeur

Le Triple Réchauffeur est composé de trois cavités :

  • Le Réchauffeur Supérieur (au-dessus du diaphragme) comprend le Coeur et le Poumon.
  • Le Réchauffeur Médian (entre le diaphragme et l'ombilic), comprend le Foie, la Vésicule Biliaire, l'Estomac, la Rate et le Pancréas.
  • Le Réchauffeur Inférieur (au-dessous de l'ombilic), comprend l'Intestin Grêle, le Gros Intestin, le Rein et la Vessie.
Fig. 1.1 - L'anatomie du Triple Réchauffeur
Fig. 1.1 - L'anatomie du Triple Réchauffeur

2. la symbolique du triple réchauffeur

Le triple réchauffeur opère sur trois plans Ciel-Homme-Terre et harmonise ces trois niveaux.

  • Le réchauffeur supérieur est associé au Ciel où le Poumon est connecté au Qi (pur) de l'Air.
  • Le Réchauffeur médian est associé à la Terre où l'Estomac et la Rate reçoivent le Qi des aliments et des liquides issus de la terre.
  • Le réchauffeur inférieur est associé à l'Homme où demeurent le Jīng [4], le Yuán Qì [5], les organes génitaux et les fonctions sexuelles qui sont des caractéristiques propres à l'individu.

3. les fonctions physio-énergétiques du triple réchauffeur

L'action du Triple Réchauffeur s'étend aux grandes fonctions de transformation des nutriments en substances et de réchauffement de l'organisme.

Autrement dit, le Triple Réchauffeur intervient dans la répartition de l'énergie et des liquides organiques sur les trois niveaux.

Le Classique interne de l’Empereur Jaune (Huang Di Nei Jing) différencie les trois foyers de la façon suivante :

  • "Le foyer supérieur agit comme un brouillard" fait référence au Poumon et au Coeur qui distribuent le Qi (pur) de l'Air, le Qi (pur) des Aliments ainsi que le sang et les liquides organiques dans l'organisme, à l'image de la brume qui se diffuse un peu partout.
  • "Le foyer médian agit comme une macération" fait référence au travail de décomposition de l'Estomac qui va produire le Qi (pur) des Aliments, extrait ensuite par la Rate et transporté vers le Poumon et le Coeur. 
  • "Le foyer inférieur agit comme un égout" fait référence au travail d'excrétion des selles et de l'urine. Le foyer inférieur est l'endroit où le Qi (impur) des aliments et des liquides, c'est à dire ce qui ne peut être absorbé par l'organisme, est stocké pour être excrété.

4. les mouvements spécifiques du qi dans chacun des trois foyers

Pour que le Qi, le sang et les liquides organiques irriguent librement le corps, le Triple Réchauffeur doit assurer le bon sens de circulation (montée-descente, entrée-sortie) de toutes les formes de Qi.

Fig. 4.1 - Les mouvements du Qi dans le Triple Réchauffeur
Fig. 4.1 - Les mouvements du Qi dans le Triple Réchauffeur

LE RÉCHAUFFEUR SUPÉRIEUR

Le Poumon contrôle le mouvement de descente du Qi Complexe [6] vers le Rein pour le soutenir. Le Poumon gouverne également la diffusion du Qi Protecteur [7] et de la transpiration, dans un mouvement de montée vers la peau et les muscles, mais aussi d'entrée et de sortie dans l'espace compris entre la peau et les muscles.

Le Qi Feu (Qi du coeur) descend pour réchauffer l'Eau du Rein.

LE RÉCHAUFFEUR MÉDIAN

La Rate fait monter le Qi (pur) des Aliments [8] à la poitrine, d'abord au Poumon puis au Coeur.

Le Réchauffeur Médian contrôle le mouvement de descente du Qi de l'Estomac vers les Intestins.

LE RÉCHAUFFEUR INFÉRIEUR

En charge d'excréter les liquides et les déchets, le Réchauffeur Inférieur contrôle le mouvement de descente du Qi (impur) des Intestins et de la Vessie (mictions).

Le Rein assure la transformation de l'Eau, de sorte que le Qi du Rein descend pour évacuer la partie trouble (impure) des liquides et monte le long de la colonne vertébrale pour que la partie claire (pure) des liquides humidifie le Poumon (relation avec la diffusion du Qi Protecteur). Le Qi Eau (Qi du Rein) monte vers le Poumon pour l'humidifier et l'aider à diffuser le Qi Protecteur [7] ; mais monte également vers le Coeur pour rafraîchir le Feu du Coeur.

notes

[1] Les six organes Yang sont également appelés "Entrailles". Il s’agit de l’Estomac (Wèi), de l’Intestin Grêle (Xiǎo Cháng), du Gros Intestin (Dà Cháng), de la Vessie (Páng Guāng), de la Vésicule Biliaire (Dǎn) et du Trois Foyers (Sān Jiāo). Ils sont dits "creux" (Liù Fǔparce que ce sont des voies de passage des substances alimentaires et des déchets. Ils ne stockent pas.

Fig. N2 - Canal du Trois Foyers
Fig. N2 - Canal du Trois Foyers

[2] Le canal du Trois Foyers (Shǒu shào yáng), aussi appelé "Méridien du Triple Réchauffeur", part de l'extrémité de l'annulaire, va au poignet, remonte le long de la face latérale du bras, gagne l'articulation de l'épaule, descend vers la poitrine, où il se relie au péricarde, traverse le diaphragme, atteint l'abdomen, où il gagne les Réchauffeurs médian et inférieur, et descend jusqu'à la partie latérale du creux poplité.

Une branche part de la poitrine, monte jusqu'au cou et à la région située derrière l'oreille, puis redescend vers la joue et se termine dans la région sous-orbitaire.

Une autre branche part de derrière l'oreille, entre dans l'oreille, ressort devant l'oreille, et se termine à la pointe latérale du sourcil avant de se relier au méridien de la Vésicule Biliaire à l'angle latéral de l'orbite.

[3] Le Classique de médecine interne de l'Empereur Jaune - Questions simples (Huang Di Nei Jing Su Wen) a été publié pour la première fois aux environs de 100 AEC.

[4] Le Jīng est l'Essence Subtile reçue avant la naissance de l'enfant. Cette Essence est porteuse d'une lignée familiale et plus généralement de toute une espèce. Le Jīng est stocké et mis en réserve dans le Rein.

[5] Le Qi Originel (Yuán Qì), aussi appelé Qi Prénatal, est issu de la transformation du Jīng (Essence Subtile) d’un individu. C'est la racine du Qi, provenant de l'énergie des deux parents et nourrissant les premiers instants de la vie jusqu'à ceux de la morts. Yuán Qì est produit dans le Rein, puis transporté dans le Dān Tián inférieur.

[6] Le Qi Complexe (Zong Qi), aussi appelé Qi Postnatal, combine le Qi pur de l'Air (Kong Qi) et le Qi pur des Aliments (cf. note 8). Le Qi Complexe est produit dans le Poumon.

[7] Le Qi Protecteur (Wei Qi) protège le corps des facteurs pathogènes externes (Vent, Humidité, Froid et Chaleur), réchauffe les muscles, se mélange à la sueur dans l'espace compris entre la peau et les muscles, et régule l'ouverture et la fermeture des pores.

[8] Le Qi des Aliments (Gu Qi) est produit par la Rate qui a la fonction de transformer les diverses substances extraites de la nourriture qui "mûrit et pourrit" dans l'estomac. La Rate transporte ensuite le Qi pure des Aliments vers le Poumon, où il se combine à l'air pour former le Qi Complexe (cf. note 6), puis vers le Coeur, où il est transformé en Sang.

sources



Écrire commentaire

Commentaires: 0