Capter, concentrer et faire circuler l'énergie ...


Le qi gong en BREF

Idéogramme du Qi / Souffle-Energie
Idéogramme du Qi / Souffle-Energie

Gymnastique énergétique chinoise de santé, le Qi Gong - littéralement "travail de l'énergie" - fait partie intégrante de l'hygiène de vie quotidienne, à tout âge.

 

Cette discipline ancestrale repose sur des mouvements lents, des exercices de respiration et la concentration. Une pratique régulière permet de développer sa souplesse, d'entretenir sa vitalité et de trouver le calme intérieur nécessaire à un bon équilibre psychique.

 

Comme il n'y a pas de recherche de prouesses dans la pratique du Qi Gong, chacun réalise les mouvements selon ses capacités physiques.

 

Nous sommes dans l'énergie et l'énergie est en nous. Ce que nous ne voyons pas existe quand même et peut se manifester en nous par des tensions internes, des blocages énergétiques, émotionnels, corporels et des attitudes inadaptées.

 

La pratique du Qi Gong favorise la circulation de l'énergie vitale afin de fortifier notre corps et notre esprit.

Pour cela, nous agissons sur trois plans :

  • Nous respirons en conscience en décontractant notre cage thoracique et notre diaphragme
  • Nous ressentons notre corps et activons l'énergie qui y circule par des mouvements lents
  • Nous nous concentrons pour harmoniser notre respiration et nos mouvements

Nous complétons ce travail énergétique par la méditation de Pleine Conscience*. Cette approche méditative ouvre la voie vers une investigation douce et bienveillante de la nature de notre propre esprit et nous permet de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix.

 

* À la fin des cours collectifs de Qi Gong, nous pratiquons la méditation de Pleine Conscience dans sa forme laïque. C'est une démarche méditative simple. La méditation de Pleine Conscience se rapproche de ce que l'on nomme en spiritualité : la contemplation; dont le philosophe André Comte-Spomville a donné une belle définition : "C'est l'attitude de la conscience quand elle se contente de considérer ce qui est, sans vouloir le posséder, l'utiliser ou le juger"