· 

Printemps


le printemps - élément BOIS (mù 木)

Croissance du yáng / Décroissance du yīn

Le Dao du printemps est la production de la poussée de la vie.

Le printemps est un jaillissement et un déploiement. Dans la tradition chinoise, c'est le moment où le Ciel et la Terre agissent ensemble et produisent la vie. Durant cette période, l'homme avance le cœur libre à l'image du mouvement printanier qui se fait avec aisance, souplesse et liberté. 

 

Le printemps est une saison caractérisée par le retour de l’énergie yang dans la nature. La force printanière pousse la sève qui monte et se déploie dans les bourgeons, avant d’éclore dans un festival coloré lors de la phase de floraison. De toutes les saisons, c’est probablement la plus exubérante. Le vent, émissaire du printemps qui revient, est porteur de cette nouvelle vie après l’hibernation de l’hiver.

CALENDRIER CHINOIS LUNI-SOLAIRE CALENDRIER GRÉGORIEN
12 février au 24 avril 2021 20 mars au 20 juin 2021

L'élément bois DANS LA NATURE

Saison Printemps
Orientation Est
Énergie climatique Vent
Moment de la journée Aube
Couleur Vert / Bleu
Saveur Acide

L'élément BOIS DANS L'être humain

Cette classification permet de mieux cerner notre fonctionnement intime. Si notre foie est perturbé, nous pourrons ressentir des spasmes (points de côté, crampes, douleurs intestinales, etc), de l'irritablité, des colères faciles, de l'impatience et avoir les ongles fragiles.

 Organe (plein/Yin) Foie
 Entraille (vide/Yang)  Vésicule biliaire
Orifice  Oeil
Sens  Vue
Tissus  Tendon
Manifestation extérieure  Ongles
Région anatomique  Région thoracique latérale
Altération  Spasme
Liquide organique  Larme
Émotion  Colère
Son Cri 
 Âme végétative (1)  Hún
Vertu  Bienveillance

(1) Dans la médecine chinoise, chaque organe a une "âme végétative" qui indique le rapport intime entre la fonction organique et le comportement psycho-émotionnel, qu'il soit conscient ou inconscient.

l'âme végétative du foie : le Hún

Le Hún est une puissance d’animation spirituelle, l'expression la plus élevée des âmes végétatives, permettant le développement des grands sentiments, la planification, la création, la mise en place de stratégie afin de réaliser les désirs.

Le Hún permet le calcul et la réflexion. Cette puissance d’animation nous pousse à nous élever, à nous extérioriser, à entrer en contact avec autrui.

Le hún est mis en réserve dans le foie (gān).

Hún & émotions

Le Hún assite le foie pour gérer les émotions. Quand les émotions sont trop fortes, le foie s'interpose pour protéger le coeur et dévie la conséquence des émotions sur le corps d'où, l'apparition des symptômes psycho-somatiques.

Hún & intuition

Intuition, sensibilité, facultés médiumniques sont des fonctions du Hún. Une personne, ayant une énergie du foie destabilisée, aura du mal à se protéger des ambiances extérieures et aura l'impression de ne pas être ancrée dans son corps.

Hún & mémoire

Le Hún assure la bonne marche de la mémoire, surtout visuelle. Le foie étant relié à la vue, le fait de lire quelque chose facilite sa mémorisation.

Hún & rêves

Pendant les rêves, le Hún assiste le foie pour réparer les dégâts physiologiques ou psychologiques causés pendant la journée. Lorsque le foie est perturbé, la personne fait des cauchemars ou du somnambulisme 

Hún & visualisation

Le Hún est sollicité pour renforcer le pouvoir de la visualisation créatrice propre à toutes les traditions chamaniques. Visualiser quelque chose, activité liée à la bonne marche du foie, est une faculté qui peut être canalisée pour un mieux-être, pour se motiver, guérir ou se purifier spirituellement.

Écrire commentaire

Commentaires: 0