· 

Postures de base


qi gong : les 4 postures de base

pas du vide

XU BU

La posture :

  • Fléchir la jambe arrière.
  • Transférer l'axe et le poids du corps sur le pied arrière.
  • La jambe avant est vide, talon en appui sur le sol, la pointe du pied relevée pour étirer le point Tai Xi.
  • Rentrer les fesses.
  • Relâcher les muscles lombaires.
  • Garder le corps droit.

Pour pratiquer le pas du vide, voir Tutos vidéos / Partie Terre.


pas de l'arc

GONG BU

La position de l'arc ou Gong Bu est une posture offensive qui permet de frapper du pied et du poing rapidement.

La posture :

  • Ne pas sortir les fesses.
  • Relâcher les muscles lombaires.
  • Jambe avant fléchie, talon au sol.
  • Jambe arrière tendue [1], talon solidement posé au sol.
  • 70% du poids du corps repose sur la jambe avant.

[1] Pour être tout à fait précis, la jambe arrière est très légèrement pliée, car si le genou est trop tendu, l'énergie ne circule pas bien au niveau de l'articulation.

Pour pratiquer le pas de l'arc, voir Tutos vidéos / Partie Terre.


pas aux racines enchevêtrées

PAN GEN BU

Dans cette posture où un genou se place sous l'autre, toute l'énergie du corps monte dans la cage thoracique et la tête.

L'énergie externe s'active des deux côtés et sur la surface du corps ; ce qui permet de libérer les tensions internes.

La posture :

  • Croiser le pied derrière ou devant.
  • Plier les genoux.
  • Garder le buste droit.
  • Descendre le bassin.
  • Décoller le talon arrière.
  • S’asseoir sur le talon, jambes croisées (position basse).
  • Le petit orteil du pied arrière est en contact avec le sol.

Pour pratiquer le pas aux racines enchevêtrées, voir Tutos vidéos / Partie Terre.

Les règles du mouvement :

  • Orienter la pointe du pied avant vers l’extérieur.
  • Les jambes sont bien entrelacées.
  • Bien serrer les cuisses l'une contre l'autre.
  • Descendre selon ses possibilités, plus ou moins bas.

pas DU CAVALIER OU PAS DU CHEVAL

MA BU

Pas du cavalier en position basse
Pas du cavalier en position basse

Le pas du cavalier est une posture importante dans la pratique des arts martiaux et des arts énergétiques internes chinois.

Ce mouvement renforce les membres inférieurs, développe la puissance de l’enracinement et aide au relâchement de la partie supérieure du corps.

Dans le Dao Yin, ce n’est pas la force physique mais l’intention qui anime le mouvement. La posture est absolument détendue et légère. Le vrai travail énergétique est interne.

La posture :

  • Les pieds sont espacés de trois longueurs de pied.
  • Le poids du corps est réparti sur l’ensemble du pied.
  • Les pieds sont parallèles mais la pointe des orteils peut s’ouvrir de 15° pour plus de confort.
  • Fléchir les genoux et les hanches comme pour vous asseoir sur un tabouret.
  • Les genoux ne dépassent pas la pointe des pieds.
  • Le bassin descend sans sortir les fesses, sans se pencher en avant et sans baisser la tête.
  • Conserver le corps bien droit.

Les règles du mouvement :

  • Les genoux ne rentrent pas à l’intérieur ni ne sortent.
  • Ne pas se cambrer ou arrondir le bas du dos.
  • Exécuter le mouvement selon sa souplesse.
  • Le débutant abordera la posture avec un plus petit écart de pied et en descendant selon ses capacités.
  • Avec de l'entraînement, le pratiquant pourra progressivement explorer une posture en position médiane, puis basse.
  • La position basse, où les cuisses sont parallèles au sol, est réservée aux pratiquants avancés.

Écrire commentaire

Commentaires: 0