· 

Lexique

Ciel antérieur (Xiān Tiān) correspond à deux aspects distincts suivant le contexte :

  • Au niveau cosmogonique, c'est le stade du non manifesté, du non différencié (Wú Jí). C’est l’état avant que le Tài Jí n’engendre la moindre création par l’intermédiaire du Yīn-Yáng.
  • Au niveau humain, c'est tout ce qui provient de la période avant la naissance ; période en relation avec l’inné, le congénital, la constitution de base.

Ciel postérieur (Hòu Tiān) correspond à deux aspects distincts suivant le contexte :

  • Au niveau cosmogonique, il s’agit de l’univers manifesté régit par la bipolarité Yīn-Yáng du Tài Jí.

  • Au niveau humain, il s'agit de l’activité postnatale, grâce à laquelle l’individu maintient ses activités physiologiques ; activités en relation avec l’acquis.


Nǚ Wā, aussi transcrit Nǚ Guā,  est un personnage de la mythologie chinoise dont l’origine remonte à l’Antiquité. Déesse créatrice, elle a façonné les premiers hommes avec de la glaise, leur a donné le pouvoir de procréer, a réparé le ciel brisé. On lui prête souvent un corps de serpent. Elle forme un couple avec son frère Fu Xi. À partir des Tang, ils sont présentés comme les inventeurs des rites du mariage, dont elle est la patronne. Elle n’est restée dans la religion chinoise que comme une divinité mineure. La minorité Miao du Sud-Ouest de la Chine lui rend aussi un culte.

Source Wikipédia : Nuwa


Organes Yang, également appelés "Entrailles", sont au nombre de six. Il s’agit de l’Estomac (Wèi), de l’Intestin Grêle (Xiǎo Cháng), du Gros Intestin (Dà Cháng), de la Vessie (Páng Guāng), de la Vésicule Biliaire (Dǎn) et du Trois Foyers (Sān Jiāo). Ils sont dits "creux" (Liù Fǔ) car ce sont des voies de passage des substances alimentaires et des déchets. Ils ne stockent pas.


Au Point He, aussi appelé point Mer, le Qi du méridien est large et profond. Il coule lentement et vers l'intérieur, en profondeur ; rejoignant la circulation énergétique générale du corps. Le point He est comparé à l'estuaire où le fleuve se jette dans la mer. De plus, le point He des méridiens Yin est de nature Eau, justifiant l'idéogramme Hai (mer).


Qi des Aliments, aussi appelé Gu Qi, est produit par la Rate qui a la fonction de transformer les diverses substances extraites de la nourriture qui "mûrit et pourrit" dans l'estomac. La Rate transporte ensuite le Qi pur des Aliments vers le Poumon, où il se combine à l'air pour former le Qi Complexe, puis vers le Coeur, où il est transformé en Sang.


Qi Complexe, aussi appelé Zong Qi : Ce Qi Postnatal, combine le Qi pur de l'Air (Kong Qi) et le Qi pur des Aliments. Le Qi Complexe est produit dans le Poumon.


Qi Originelaussi appelé Yuán Qì (元气) : Ce Qi Prénatal est issu de la transformation du Jīng (Essence Subtile) d’un individu. C'est la racine du Qi, provenant de l'énergie des deux parents et nourrissant les premiers instants de la vie jusqu'à ceux de la morts. Yuán Qì est produit dans le Rein.


Qi Protecteur, aussi appelé Wei Qi, protège le corps des facteurs pathogènes externes (Vent, Humidité, Froid et Chaleur), réchauffe les muscles, se mélange à la sueur dans l'espace compris entre la peau et les muscles, et régule l'ouverture et la fermeture des pores.


Yǎng Shēng (养生), l'art de "Nourrir le principe vital", consiste à adopter un mode de vie réglé sur des principes d'hygiène physico-mentale. Les règles de cet art sont au fondement de toutes les pratiques taoïstes - exorcismes, thérapies, liturgie, alchimie intérieure - qui cherchent à gouverner le Souffle (Qi) et l'Essence Subtile (Jīng). Autrement dit, cet art préserve ces deux forces vitales en évitant de les dépenser inconsidérément, et en les faisant circuler de façon équilibrée afin de les rendre harmonieusement actives. De là vient qu'il faut connaître les lignes de forces de la géographie du corps pour savoir y guider le Qi et le Jīng.

Source : Isabelle Robinet, Histoire du taoïsme, des origines au XIVe siècle, Ed. du Cerf, coll. Biblis


Yīn-Yáng (阴阳) sont deux principes universels, complémentaires, opposés et interdépendants qui expliquent les mouvements de l’univers, la manière dont les choses naissent, croissent, décroissent et meurent grâce à leurs incessantes mutations/transformations. Toute manifestation peut être expliquée par les lois naturelles du Yīn-Yáng.

Écrire commentaire

Commentaires: 0